LIEUX HISTORIQUE

Académie royale de médecine (Disparue)

Académie

Emplacement approximatif

« C’est une institution fondée en 1820 par le roi Louis XVIII. Cette académie, établie à Paris pour tout le royaume, est spécialement instituée pour répondre aux demandes du gouvernement sur tout ce qui intéresse la santé publique, et principalement sur les épidémies, les maladies particulières à certains pays, les épizooties, les différents cas de médecine légale, la propagation de la vaccine, l’examen des remèdes nouveaux et des remèdes secrets, tant internes qu’externes, les eaux minérales naturelles ou artificielles, etc. Elle est en outre chargée de continuer les travaux de la société royale de médecine et de l’académie royale de chirurgie; elle s’occupe de tous les objets d’étude et de recherches qui peuvent contribuer aux progrès des différentes branches de l’art de guérir. En conséquence tous les registres et papiers ayant appartenu à la société royale de médecine ou à l’académie royale de chirurgie, et relatifs à leurs travaux, ont été remis à la nouvelle académie et déposés dans ses archives.

L’Académie royale de médecine est divisée en trois sections, une de médecine, une de chirurgie et une de pharmacie. Elle est composée d’honoraires, de titulaires, d’associés et d’adjoints.

Chacune des trois sections de l’Académie élit ses membres honoraires, ses membres titulaires et ses adjoints. Les associés sont élus par l’Académie entière. Toutefois, l’élection des honoraires, titulaires et associés n’est définitive que lorsqu’elle est approuvée par le roi; quant à l’élection des adjoints, elle doit être confirmée par l’académie entière.

L’Académie s’assemble ou en corps ou par sections. Les séances générales se tiennent une fois tous les trois mois, et les séances des sections deux fois chaque mois. Les séances générales ont pour objet, d’une part, l’administration et les affaires générales de l’Académie, et de l’autre, les matières de science dont la discussion exige le concours de toutes les sections. Les séances des sections sont consacrées aux objets de science et d’étude dont chacune d’elles doit spécialement s’occuper. Lorsqu’il se rencontre des matières qui intéressent à la fois deux sections, ces deux sections se réunissent pour les discuter en commun. Ces mêmes matières sont toujours renvoyées à des commissions mixtes. Les honoraires et les titulaires d’une section assistent, quand ils veulent, aux séances des deux autres sections. Les associés et les adjoints peu vent assister à toutes les séances, soit générales, soit de section.

Indépendamment de ses séances privées, soit générales, soit particulières, l’Académie tient annuellement trois séances publiques, une pour chacune de ses sections. Ces séances sont principalement destinées, 1° à rendre compte des travaux de la section qui occupe la séance; 2° à faire connaître, par des éloges ou des notices historiques, les membres que cette section a perdus; 3° à annoncer les sujets de prix qu’elle propose pour l’année courante ; 4° enfin, à proclamer les noms de ceux qui ont remporté les prix proposés antérieurement.

Le bureau général de l’Académie est composé d’un président d’honneur perpétuel, d’un président temporaire, d’un secrétaire et d’un trésorier. Le premier médecin en titre du roi est, de droit, président d’honneur perpétuel de l’Académie. Le président temporaire, le secrétaire et le trésorier sont élus par l’Académie entière, et nécessairement choisis parmi les membres titulaires : ils peuvent être pris indifféremment dans l’une ou dans l’autre des trois sections Le président ordinaire et le secrétaire sont en fonctions pendant une année, et le trésorier pendant cinq.

Le bureau particulier de chaque section est composé d’un président, d’un vice-président et d’un secrétaire, tous choisis parmi les titulaires de cette section. Les présidents et secrétaires ne sont en fonctions que pendant une année.

L’Académie a un conseil d’administration, composé du président d’honneur perpétuel, du président temporaire et du trésorier de l’Académie, des présidents et des secrétaires des trois sections et du doyen de la faculté de médecine de Paris, lequel est toujours, de droit, membre de l’Académie. Ce conseil est spécialement chargé d’administrer les affaires de l’Académie, et de répartir entre les trois sections les matières dont chacune d’elles doit s’occuper. Il s’assemble une fois par semaine. »

Source : J. de Gaulle, Nouvelle histoire de Paris et de ses environs, Ed P. M. Pourrat frères, 1839-1841, Paris.

Source photographie : www.google.fr/maps

academie-royale-medecine