LIEUX HISTORIQUE

Chapelle des Filles du Calvaire ( Disparue )

Couvents et chapelles

Adresse : 94 Rue de Turenne, 75003 Paris, France

« Peu après l’établissement des Filles du Calvaire de la rue de Vaugirard, le P. Joseph obtint des libéralités du roi et du cardinal de Richelieu le moyen de former un second monastère de ces religieuses. Il avait le projet de lui donner le nom de Crucifixion, et voulait qu’il con tînt un assez grand nombre de filles pour qu’elles fissent sans interruption une prière continuelle au pied de la croix. Ce couvent, cependant, porta le nom de la Transfiguration.

On en jeta les fondements en 1635. Richelieu devait en poser la première pierre, mais il chargea de ce soin sa nièce madame de Combalet, depuis duchesse d’Aiguillon. Douze religieuses et une supérieure tirées du couvent de la rue de Vaugirard furent introduites par madame de Combalet dans le couvent de la Transfiguration, le 10 avril 1637.

Le cœur du P. Joseph appartenait aux Capucins de la rue Saint-Honoré, mais les Filles du Calvaire du Marais le demandèrent avec tant d’instance qu’on le leur céda. « Ces religieuses, dit un historien, conservent aussi très précieusement le manteau du P. Joseph, et le regardent avec autant de respect et de vénération que si c’était celui qu’Élie laissa à Élisée. »

Ce couvent fut supprimé en 1790, et l’on abattit ses bâtiments sur l’emplacement desquels on a construit la rue Neuve-de-Bretagne et la rue Neuve-de-Ménilmontant. »

Source : J. de Gaulle, Nouvelle histoire de Paris et de ses environs, Ed P. M. Pourrat frères, 1839-1841, Paris.

Source photographie : Plan Turgot, 1734-1739, Gallica.

fille-du-calvaire