LIEUX HISTORIQUE

Collège de Bayeux (Disparu)

Collège

Adresse : 21 Rue Saint-Séverin, 75005 Paris, France

( Emplacement approximatif )

« Le collège de Bayeux, dont la porte d’entrée existe encore dans la rue de La Harpe, n° 93 , fut fondé en 1308 ou 1309 par Guillaume Bonnet, évêque de Bayeux, né dans le diocèse du Mans et élevé dans celui d’Angers, pour douze étudiants des diocèses du Mans et d’Angers. Le prélat donna à cet effet « sa grande maison où il demeurait à Paris, qui s’étendait d’une rue à l’autre (de la rue de La Harpe à la rue des Maçons), avec une autre maison plus petite où il avait commencé à faire sa demeure. Il y joignit son manoir de Gentilly, avec toutes les terres, bois taillis et vignes tant en-deçà qu’au-delà de l’eau, avec 75 livres parisis de rente qu’il avait sur le trésor, quelques autres revenus à Paris, ses livres de théologie et de droit canon, huit lits garnis et un ornement pour célébrer la messe. » Le nombre des bourses fut augmente dans la suite. Chaque boursier n’avait que trois sous parisis par semaine. « Et cela ne suffit pour vivre un jour, dit Dubreuil, au temps auquel nous sommes : tant s’en faut qu’il puisse suffire pour une semaine. » Si l’on reconnaissait qu’un boursier eût 40 livres de revenu annuel, il était privé de sa bourse, et obligé de vivre à ses frais si la communauté permettait qu’il demeurât dans la maison. Chaque année les boursiers célébraient à Saint-Séverin une messe d’anniversaire en l’honneur de leur fondateur, le jour de son décès.

Les règlements établis pour ce collège, en 1315, par un chanoine de Bayeux, exécuteur testamentaire de Guillaume Bonnet, réformés en 1543 par deux conseillers au parlement, à la requête des évêques du Mans et d’Angers, furent modifiés en partie en 1551 parle parlement. Comme le principal but du fondateur, en établissant un collège, était de favoriser l’étude de la théologie, moins lucrative que celle de la médecine et du droit-canon, il voulut qu’il n’y eût pas plus de quatre élèves de chaque diocèse qui s’adonnassent à ces facultés. « Permis à l’écolier en droit-canon, qui a besoin d’étudier le droit civil, d’aller l’apprendre là où on l’enseigne pendant cinq ans; à son retour, celui qui aura joui de sa bourse, la lui rendra. »

Le collège de Bayeux fut réuni à l’Université en 1763. Ses bâtiments, en grande partie reconstruits, sont occupés par des particuliers. »

Source : J. de Gaulle, Nouvelle histoire de Paris et de ses environs, Ed P. M. Pourrat frères, 1839-1841, Paris.

college-de-bayeux