LIEUX HISTORIQUE

Collège de Bourgogne (Disparu)

Collège

Adresse : 14 Rue de l’École de Médecine, 75006 Paris France

« Le collège de Bourgogne était situé dans la rue des Cordeliers, appelée aujourd’hui rue de l’École-de-Médecine. Il dut sa fondation à Jeanne, comtesse d’Artois et de Bourgogne, femme de Philippe de Valois, qui ordonna par son testament, fait en 1322, que son hôtel de Nesle fût vendu et le prix de la vente employé à l’établissement d’un collège où l’on recevrait vingt pauvres écoliers, séculiers ou réguliers, du comté de Bourgogne, qui voudraient venir étudier à Paris.

Ses exécuteurs testamentaires, après la vente de l’hôtel de Nesle, achetèrent, en 1332, une maison, vis-à-vis le couvent des Cordeliers, qui reçut le nom de Maison des écoliers de madame Jeanne de Bourgogne, reine de France. Ils firent construire une chapelle sous l’invocation de la Vierge, et assignèrent au collège deux cents livres parisis à prendre sur les profits du sceau et de la prévôté de Paris. La fondation avait été faite pour vingt boursiers étudiants en philosophie, et parmi eux étaient choisis le principal et le chapelain. Les candidats aux bourses n’étaient admis qu’après avoir été examinés par le chancelier de Paris et le gardien des Cordeliers.

Quelques particuliers ayant fondé des messes dans la chapelle du collège, on y établit en 1340 un second chapelain. En 1536, il fut décidé que les boursiers ne pourraient demeurer plus de cinq ans dans la maison. En 1607, le 6 novembre, le nombre des bourses fut réduit à dix, y compris celle du principal et des deux chapelains. On y donna le logement à dix autres écoliers de Bourgogne qui avaient droit de succéder aux boursiers. Le collège de Bourgogne avait suivi le sort des autres petits collèges qui n’étaient pas de plein exercice, et sa réunion à l’Université avait été faite en 1764.

L’Académie royale de chirurgie, placée dans la même rue entre l’église des Cordeliers et celle de Saint-Côme, se trouvant trop resserrée et n’ayant pu jusqu’alors accroître ses bâtiments, profita de cette circonstance pour obtenir, en 1768, un arrêt du conseil qui nomma des commissaires et les autorisa à faire au nom du roi l’acquisition de ce collège et de quatre maisons qui en dépendaient, afin d’y placer les écoles de cette compagnie. Cette acquisition fut faite le 9 mars 1769. Sur son emplacement s’éleva, en 1774, l’École de chirurgie, devenue plus tard l’École de médecine. »

Source : J. de Gaulle, Nouvelle histoire de Paris et de ses environs, Ed P. M. Pourrat frères, 1839-1841, Paris.

Source photographie : O. Truschet et G. Hoyau, Plan de Paris sous le règne de Henri II , vers 1550, Gallica.

college-de-bourgogne