LIEUX HISTORIQUE

Collège de Cornouaille (Dispar)

Collège

Adresse : 14 Rue Domat, 75005 Paris, France

« Le collège de Cornouaille, rue du Plâtre-Saint-Jacques, n° 20, doit sa première origine à Galeran Nicolas ou Nicolaï, dit de Grève, qui laissa par son testament, en 1317, le tiers de ses biens aux pauvres écoliers du diocèse de Cornouaille ou Quimper-Corentin, faisant leurs études à Paris. Les exécuteurs testamentaires ne purent s’occuper de cette fondation qu’en 1321. Ils créèrent d’abord cinq bourses, et placèrent les écoliers, dont ils avaient laissé, la nomination à l’évêque de Paris, dans le collège que venait de fonder Geoffroy du Plessis, secrétaire de Philippe-le-Long [cf. collège du Plessis ].

Les choses restèrent en cet état jusqu’en 1380, que Jean de Guistri, maître ès-arts et en médecine, né dans le diocèse de Cornouaille, acheta dans la rue du Plâtre une maison où il logea les cinq boursiers ses compatriotes, et qui prit le nom de collège de Cornouaille, d’après le statut d’approbation de l’évêque de Paris, du 30 juillet 1380. Il avait créé de nouvelles bourses, et plus tard leur nombre fut encore augmenté par les donations de différentes personnes.

Ce collège fut réuni à celui de l’Université, en 1764. »

Source : J. de Gaulle, Nouvelle histoire de Paris et de ses environs, Ed P. M. Pourrat frères, 1839-1841, Paris.

Source photographie : n°1 : O. Truschet et G. Hoyau, Plan de Paris sous le règne de Henri II , vers 1550, Gallica.

Collège de Cornouaille ( Disparu)