LIEU HISTORIQUE

Collège de Narbonne (Disparu)

Moyen Âge

Adresse : 9 Rue Champollion, 75005 Paris, France

Le collège de Narbonne, rue de La Harpe, n° 89, fut fondé en 1317 par Bernard de Farges, archevêque de Narbonne, dans la maison qu’il habitait rue de La Harpe. Le prélat consacra les revenus du prieuré rural de Sainte-Marie-Madeleine, près la Redorte, au diocèse de Narbonne, à entretenir dans cet établissement six écoliers natifs de son diocèse. En même temps, un jurisconsulte nommé Amblard Cerene, y fonda une bourse pour un chapelain. Pierre Rogier, né à Limoges, et qui avait obtenu néanmoins une bourse dans ce collège, étant devenu pape, sous le nom de Clément VI, après avoir été archevêque de Narbonne, y fonda dix bourses nouvelles, et donna à cet effet au collège le prieuré de Notre-Dame-de-Marseille, près de Limoux.

Malgré les statuts arrêtés en 1317, qui consacraient les neuf bourses à des écoliers des facultés des arts et de théologie, on avait ad mis des étudiants en médecine, en droit civil et en droit-canon; mais ceux-ci en furent exclus en 1544, par les règlements du cardinal de Lorraine, archevêque de Narbonne, qui fixa le nombre des boursiers maîtres et élèves à seize, en assignant 40 livres par an à chaque maître et 20 aux élèves.

En 1599, l’exercice de basses classes de ce collège fut rendu public. Malgré cette innovation, qui aurait pu être fructueuse à l’établissement, la modicité du revenu de ses bourses et le mauvais état de ses bâtiments le firent insensiblement abandonner, au point qu’il n’y restait que le principal, lorsqu’en 1760 on commença à le rebâtir. Quelques années après il fut réuni à l’Université avec d’autres pauvres collèges. Ses bâtiments sont aujourd’hui occupés par des particuliers.

Source : J. de Gaulle, Nouvelle histoire de Paris et de ses environs, Ed P. M. Pourrat frères, 1839-1841, Paris.

Source photographie : O. Truschet et G. Hoyau, Plan de Paris sous le règne de Henri II , vers 1550, Gallica.

college-narbonne