LIEUX HISTORIQUE

Collège de Presle ou de Soissons (Emplacement)

Collège

Adresse : 14 Rue des Carmes, 75005 Paris, France

« Ce collège, détaché, en 1323, du collège de Laon, pour les écoliers du collège de Soissons, s’établit dans l’emplacement qui donnait sur la rue Saint-Hilaire (plus tard rue des Carmes), à la charge d’une rente de 24 livres qu’il devait payer au collège de Laon. Philippe-le-Long, en confirmant cette séparation, donna au collège de Presles vingt-quatre arpents de bois dans les forêts du Loup et de la Muette, avec le droit de gruerie. Le collège de Beauvais, fondé dans la rue voisine, sur un terrain contigu à celui de Presles, ayant eu besoin de locaux pour ses leçons publiques, un accord réunit les deux collèges en 1597, et partagea les cours entre eux: chacun eut quatre professeurs et quatre classes. Cet arrangement dura jusqu’en 1699, que l’exercice entier des collèges fut abandonné au collège de Beauvais. Les bourses du collège de Presles étaient affectées par préférence, dans le diocèse de Soissons, aux lieux de Presles, de Cys, de Ru, de Saint-Marc et de Boves.

Lors du massacre de la Saint-Barthélemy, le célèbre Pierre Ramus, qui partageait les nouvelles opinions religieuses, se cacha dans les caves du collège de Presles. Découvert dans cet asile, il voulut racheter sa vie; ses assassins touchèrent le prix de sa rançon et l’égorgèrent ensuite. Ils eurent l’atroce barbarie de jeter son cadavre palpitant encore par les fenêtres dans la rue, où il fut traîné et souillé par les écoliers. Tous les historiens accusent Charpentier d’avoir conduit lui-même les assassins chez Ramus, auquel il ne pardonnait pas d’avoir voulu l’éloigner du collège de France, comme incapable. Cependant Guillaume de Bonheim, auteur contemporain, dit que Charpentier fut non seulement étranger au meurtre de Ramus, mais qu’il témoigna la plus vive douleur en apprenant la mort d’un si grand homme, l’ornement de l’Université. »

Source : J. de Gaulle, Nouvelle histoire de Paris et de ses environs, Ed P. M. Pourrat frères, 1839-1841, Paris.

Source photographie : LPLT

Collège de Presle ou de Soissons (Emplacement)