LIEUX HISTORIQUE

Communauté des Prêtres de Saint-François-de-Sales (Disparue)

Communauté

Adresse : 12 Rue Daubenton, 75005 Paris, France

« Le cardinal de Noailles ayant supprimé en 1702 une communauté de Filles appelées les Filles de la Crèche, qui s’était établie vers l’année 1656, au carrefour du Puits-l’Ermite, destina la maison qu’elles occupaient à la communauté des Prêtres de Saint François-de-Sales. Elle avait été formée depuis quelque temps par M. Witasse, docteur de Sorbonne, en faveur des pauvres prêtres de son diocèse, auxquels la vieillesse et les infirmités ne permettaient plus de remplir les devoirs de leur saint ministère. Cet établissement ayant été confirmé par lettres-patentes du mois de janvier 1700, les prêtres qui le composaient furent placées la même année sur les fossés de l’Estrapade, et en 1702, on les transporta au carrefour du Puits-l’Ermite, en vertu d’un décret du 1er mars de cette même année. Le cardinal de Noailles pour assurer la subsistance de ces prêtres infirmes, dont le nombre était assez considérable, non seulement leur affecta les biens des religieuses de la Crèche, mais réunit encore à leur maison la mense prioriale de Saint-Denis-de-la Chartre, par son décret du 18 avril 1704, confirmée par lettres patentes du même mois. Enfin, les religieuses bénédictines d’Issy ayant été dispersées en 1751, et leur abbaye réunie à celle de Gersy, on donna aux Prêtres de Saint-François-de Sales la maison qu’elles occupaient. Ils en prirent possession en 1753, et conservèrent cependant celle du Puits-l’Ermite pour leur servir d’hospice.

Les bâtiments de cette communauté ont été réunis à l’hôpital de la Pitié. »

Source : J. de Gaulle, Nouvelle histoire de Paris et de ses environs, Ed P. M. Pourrat frères, 1839-1841, Paris.

Source photographie : Plan Turgot, 1734-1739, Gallica.

communaute-des-pretres-de-saint-francois-de-sales