LIEUX HISTORIQUE

Couvent des filles de la Croix ( Disparu )

Couvent

Adresse : 86 Rue de Charonne, 75011 Paris, France

« Marie de Sénaux, plus connue sous le nom de la mère Marguerite de Jésus, après avoir contribué à fonder à Paris le couvent des Filles de Saint-Thomas d’Aquin, en sortit en 1636 avec six religieuses pour établir un autre monastère du même ordre de Saint-Dominique, sous le nom de Filles de la Croix. Elles occupèrent successivement une maison de la rue Plâtrière, près Saint-Eustache, et une autre rue Matignon.

Enfin elles achetèrent, le 21 juin 1639, une propriété rue de Charonne, dans le faubourg Saint-Antoine, où elles firent construire un monastère dont la princesse de Condé, la duchesse d’Aiguillon et la maréchale d’Effiat posèrent la première pierre le 3 août de la même année. Les Filles de la Croix y furent installées solennellement le 16 janvier 1641. Charlotte Marie Coiffier d’Effiat, fille du maréchal de ce nom, est regardée comme la fondatrice de ce couvent; elle lui donna tous ses biens et s’y fit religieuse.

Ce couvent était assez beau; l’église était petite, mais ornée avec goût. On y remarquait le tableau du maître-autel : c’était une Elévation de la croix, peinte par Jouvenet en 1706, d’après un petit tableau original sur cuivre qui était conservé dans l’intérieur du monastère. Plusieurs personnages connus étaient ensevelis dans cette église : Savinien Cyrano de Bergerac, mort en 1655, à l’âge de trente-cinq ans, auteur du Pédant joué et des États et empires de la lune; célèbre par son caractère original et son humeur belliqueuse. Le comte Blaise-François de Pagan, mort en 1665, excellent militaire, à qui la science est relevable, entre autres ouvrages, d’un Traité des fortifications et de Tables astronomiques, etc.

Ce monastère, supprimé en 1790, appartient au gouvernement. En 1815 on y établit une congrégation de religieuses sous le titre de Dames de la Croix. »

Source : J. de Gaulle, Nouvelle histoire de Paris et de ses environs, Ed P. M. Pourrat frères, 1839-1841, Paris.

Source photographie : Plan Turgot, 1734-1739, Gallica.

Couvent des filles de la Croix ( Disparu )