LIEUX HISTORIQUE

Église Saint-Pierre de Chaillot

Église

Adresse : 31 Avenue Marceau, 75116 Paris, France

« Une bulle du pape Urbain II cite, dès l’an 1097, cette église sous le titre d’Ecclesia de Caleio; dans le XIIe siècle elle est nommée Ecclesia de Callevio, de Cailloio ou bien de Chailloio. Le Pouillé, Parisien du XIIIe siècle, désigne l’église de Chaillot sous le nom de Chailloel, comme étant alors à la nomination du prieur de Saint-Martin-des-Champs. Elle est également indiquée comme appartenant au district de l’archiprêtré de Paris, qu’on a appelé depuis l’archiprêtré de la Madeleine.

Lorsque Louis XIV, en 1659, érigea le village de Chaillot en faubourg de Paris, on fit des réparations à cette église : le sanctuaire fut rebâti. Vers le milieu du XVIIIe siècle, on construisit la nef et le portail. Terminé en demi-cercle sur la pente de la montagne, le sanctuaire est soutenu de ce côté par une tour solidement bâtie. L’église a une aile de chaque côté, mais ces deux ailes ne se rejoignent point derrière le grand-autel. Celui-ci est décoré d’un tableau représentant saint-Pierre délivré de prison. La voûte du chœur se trouvant plus basse que celle de la nef, on a recouvert cette partie surbaissée d’un Jéhovah en sculpture, entouré d’une gloire. On voyait dans le chœur la sépulture d’Amaury-Henri Goyon de Matignon, comte de Beaufort en Bretagne, mort en 1701.

Depuis 1802, Saint-Pierre de Chaillot est la troisième succursale de la Madeleine. »

Source : J. de Gaulle, Nouvelle histoire de Paris et de ses environs, Ed P. M. Pourrat frères, 1839-1841, Paris.

Église Saint-Pierre de Chaillot