THÈME HISTORIQUE

Ce thème vous emmène sur les lieux de l’enceinte dite de Charles V.

Les lieux de l’enceinte de Charles V à Paris

Ce thème vous emmène sur les lieux de l’enceinte dite de Charles V.

Construite de 1356 à 1383, elle remplace sur la rive droite l’enceinte de Philippe Auguste.

Quand, en 1364, Charles V monta sur le trône. Déjà, du temps de son père, il avait présidé à une partie de ces travaux. Une fois la paix signée avec les Anglais, il dût songer à prémunir plus efficacement sa capitale contre les risques d’une nouvelle guerre, à perfectionner cette enceinte provisoire.

Le mur de Charles V était couronné de créneaux, détruits plus tard. A cette époque, on appréciait beaucoup et l’on multipliait les ouvrages en saillie sur les fossés, tels que : échauguettes ou guérites de pierres, tourelles à encorbellement, ou balcons surplombants, qui permettaient de faire tomber des projectiles sur les assiégeants devenus maîtres des fossés.

Vers le même temps, ou un peu plus tard, on établit devant les portes des ponts-levis, et au delà des ponts de pierre ou dormants qui les suivaient, sur la chaussée d’entre les deux fossés, des avant-portes fortifiée. La baie de ces avant-portes était percée à dessein dans un axe qui ne correspondait pas à celui de la porte principale. Telle doit être, à peu près, l’idée qu’on peut se faire du genre de fortifications établies sous Charles V, et achevées par son successeur, du côté de la rive droite, le long des fossés commencés en 1356.

Les vieux plans représentent, en général, les fossés comme remplis, sur toute la ligne, d’une eau courante. Cette circonstance ne se réalisait, que dans les cas de grandes averses. Il pourrait se faire pourtant qu’autrefois les eaux provenant de Ménilmontant, et formant le ruisseau de ce nom, nommé plus tard le Grand-Egout, eussent alimenté d’eau les fossés;

Le grand arc que formait la clôture de Charles V était interrompu à six endroits par des portes fortifiées ou bastides, qui protégeaient l’entrée des rues.

L’enceinte de Charles V ne fut complètement terminée que vers 1420. Depuis cette époque, elle fut, sinon renouvelée, ce qui est peu probable, du moins modifiée et réparée, à diverses reprises, jusqu’à l’année 1634 environ, qu’elle fut détruite et remplacée par une enceinte bastionnée, projetée et commencée dès 1536. Il est presque impossible de retracer au juste sa physionomie primitive, puisqu’il n’en reste plus de vestiges matériels, sinon du côté de l’Arsenal, où elle faisait un retour d’équerre pour relier la tour Billy à celle Barbeau.

NB :
Évolution de l’enceinte
Le choix qui a été fait est de ne présenter que les modifications ayant eu un impact direct sur la première enceinte.

Sur l’application gratuite

Rubrique « Thèmes » en bas à droite de la page d’accueil de l’application.

Pour être informé directement sur votre téléphone, sauvegardez le thème et activez les alertes. Une notification vous sera envoyée dès que vous approcherez d’un lieu fréquenté par J-J Rousseau.

Si vous souhaitez voir la carte, cliquez sur la goutte en haut à gauche. Vous pouvez glisser de lieu en lieu. En cliquant, vous aurez la description et les autres événements historiques concernés.

Les sources

  • Dissertations archéologiques sur les anciennes enceintes de Paris, A.Bonnardot, 1852
  • Plan de Gomboust
  • Base Mérimée – Ministère de la culture
  • Conférence sur les différentes enceintes de Paris, Ed Bureau, 1871
  • Plan de Braun
  • J. de Gaulle, Nouvelle histoire de Paris et de ses environs, Ed P. M. Pourrat frères, 1839-1841, Paris.
  • Plan Turgot
  • F. et L. Lazare, Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments, Bureau de la Revue Municipale, 1855, Paris.
  • Paris révolutionnaire
WEEKLY PROMOTIONS
WEEKLY PROMOTIONS
LES LIEUX À DÉCOUVRIR

Bastion 14 de l’embouchure ( Disparu )

Bastion de la pointe de la Bastille ( Disparu )

Bastion de la porte Saint-Antoine ( Disparu )

Bastion de l’Ardoise ( Disparu )

Bastion des Filles-du-Calvaires ( Disparu )

Bastion du Temple ( Disparu )

Bastion Le Moineau ( Disparu )

LES LIEUX À DÉCOUVRIR

Bastion Saint-Martin ( Disparu )

Clown-Bar ( Vestige – sous sol )

Mur ( Vestige )

Mur ( Vestige en sous sol )

Mur puis porte Saint-Louis ( Disparu )

Passage de Beaujolais ( Escalier )

Passage des Deux Pavillons ( Escalier )

LES LIEUX À DÉCOUVRIR

Passage Potier ( Escalier )

Passage Sainte-Foy ( Emplacement )

Porte des Célestins ou des Barres ( Disparu )

Porte du Temple ( Disparu )

Porte Montmartre ( Disparue )

Porte Saint Antoine ( Disparu )

Porte Saint Honoré ( Disparu )

LES LIEUX À DÉCOUVRIR

Porte Saint Martin ( Disparu )

Rue Clotilde de Vaux

Tour de Billy ( Disparu )

Tour du Bois ( Disparu )

Tour Loriaux ou Tour Loriot ( Disparue )

Rue du Chantre

Porte Neuve ( Disparue )