LIEUX HISTORIQUE

Fontaine de Jarente, de la Poissonnerie, du marché Sainte-Catherine

Fontaine

Adresse : Impasse de la Poissonnerie, 75004 Paris, France

« La fontaine, ainsi que le marché dont elle a pris le surnom, sont situés sur un terrain qui faisait partie de l’emplacement qu’occupaient autrefois l’église et le couvent de Sainte-Catherine-du-Val-des-Écoliers, congrégation fondée en 1201 . D’après les historiens de Paris, il paraîtrait que la première église de ce monastère, bâtie en 1229, a été élevée en accomplissement d’un vœu fait en 1214, par les sergents-d’armes ou archers du roi, qui, voyant à la bataille de Bouvines, Philippe-Auguste en danger, promirent d’ériger une église sous l’invocation de sainte-Catherine, si Dieu délivrait leur souverain du péril où il se trouvait. Voici les deux inscriptions qui attestent ce fait ; on les lisait sur l’ancien portail :

A la prière des sergents-d’armes, monsieur Saint-Loys fonda cette église, et y mist la première pierre, et fut pour la joie de la victoire qui fut au pont de Bovines, l’an 1214.

Les sergents-d armes, en ce moment, gardoient ledit pont, et vouèrent que si Dieu leur donnait la victoire, ils fonderaient une église en l’honneur de madame sainte-Catherine, et ainsi fut-il.

Cette fontaine se compose d une façade dont le milieu, en avant-corps, est orné de pilastres par devant et en retour. Ces pilastres supportent un fronton triangulaire, derrière lequel s’élève une petite coupole qui se termine par un bout de pyramide.

Le mur, qui sert de fond à cet avant-corps, ne dépasse point la hauteur du fronton, et, de chaque côté, est percé d’une porte. Des dauphins, des rosaces et des congélations décorent les différentes parties de cette fontaine.

Cette fontaine est alimentée par les mêmes eaux que la fontaine de Birague. »

Source : A. Duval, Les Fontaines de Paris, anciennes et nouvelles, Ed Bance aîné, 1828, Paris.

Fontaine de Jarente, de la Poissonnerie, du marché Sainte-Catherine