Actualité

  • Mars 2022 : Lancement de l’offre CultureM pour la réalisation de musée virtuel.
  • Février 2022 : Le Centre International du Vitrail de Chartres fait appel à Weekisto pour l’accompagner dans la réalisation d’une nouvelle offre numérique.
  • Novembre 2021 : Alliance avec la société Rebaze pour proposer des solutions basées sur l’intelligence articielle pour l’indexation des documents, objets et bâtiments historiques.
  • Octobre 2021 : La base de données dépasse les 150000 événements historiques géolocalisés sur la France avec entre autre 27000 châteaux et manoirs, 32000 églises et chapelles, 2000 demeures d’écrivains…
  • Juin 2021 : Nous accompagnons l’association RESO dans la mise à jour d’un ouvrage de 2006.
En savoir plus

Communautés de savoirs

EXPLIQUEZ
COMMUNIQUEZ
PROPAGEZ

Acteurs de la culture, de l’éducation et du tourisme

ORGANISEZ
VALORISEZ
UTILISEZ

Public

DÉCOUVREZ
VOYAGEZ
JOUEZ

A quoi ça sert ?

Des historiens et des associations travaillent depuis de nombreuses années sur l’histoire des territoires et cherchent à faire connaître leurs activités.

Par ailleurs, de nombreux secteurs comme la culture, l’éducation et le tourisme ont besoin de l’histoire des hommes et du patrimoine pour compléter et valoriser leurs activités.

Weekisto permet de les mettre en relation pour créer un nouveau modèle d’échange et offrir des services aux citoyens.

D’un côté, les secteurs d’activités payent un abonnement pour l’utilisation des services, de l’autre, les historiens sont rémunérés par un pourcentage sur les abonnements souscrits sur le territoire qu’ils ont traité.

Pour découvrir le fonctionnement de Weekisto cliquez ici.

Comment ça fonctionne ?

progiciel Weekisto

Les sociétés savantes

schemacths

Un partenariat avec le C.T.H.S.

Le Comité des travaux historiques et scientifiques, organisme fondé en 1834 par le ministre de l’Instruction publique François Guizot et rattaché à l’École nationale des chartes propose aux sociétés savantes l’utilisation du progiciel Weekisto pour offrir de nouveaux services aux acteurs du territoire.

Le principe consiste à mettre en place au niveau d’un territoire une base de données collaborative sur son histoire avec textes, images et vidéos pour proposer à l’ensemble des acteurs des informations et des services utiles à leurs activités.

L’objectif est de contribuer « à la diffusion et à la valorisation des connaissances historiques et scientifiques sur le territoire national, en Europe et dans le monde francophone » et en favorisant « le développement des activités des sociétés savantes et de leurs fédérations » (Article 2 des statuts du CTHS ).